Féria : Après les incidents, les solutions

Publié le par Nathalie GARCIA CREPIN

 

Lors de la féria 2017, des comportements, qui auraient pu entraîner de regrettables accidents, sont survenus sur le parcours de l’Abrivado à l’ancienne. Jugés inadmissibles en raison de leur dangerosité par les différentes parties prenantes de l’organisation (Club Taurin Lou Saquetoun, Municipalité, Manadier), Christian Schoepfer, maire de Caissargues a suspendu toutes manifestations taurines jusqu’à nouvel ordre.

Souhaitant faire le point et comprendre comment de tels débordements ont pu avoir lieu, deux réunions ont été mises en place, en mairie. Dans un 1er temps, avec Monsieur Labourayre, manadier, Monsieur Bérenger Aubanel, Président du Groupement des manadiers et Traditions camarguaises, et dans un 2ème temps, Messieurs Solmazian et Cautto gendarmes de la BPDJ de Caissargues, Monsieur Corentin Carpentier, Président de l’Union des Jeunes Provence Languedoc et quelques jeunes Caissarguais qui ont eu le mérite de se déplacer pour expliquer leur geste.

Tous les responsables de l’organisation et les Présidents invités ont largement souligné que les Traditions comme elles sont prévues dans la charte, n’avait pas été respectées par quelques personnes et qu’au nom d’un pseudo amusement l’arrivée de cette abrivado avait été raptée aux Caissarguais.

Au terme de ces rencontres, la jeunesse a volontiers reconnu son erreur et a décidé de créer une association épaulée par M. Carpentier et M. Cautto afin de s’impliquer dans l’organisation de la fête tout en restant dans le cadre de la légalité.

A l’issue de ces réunions Monsieur le Maire a été satisfait de la bonne entente retrouvée.

Publié dans Actualités

Commenter cet article